20 Minutes : Actualités et infos en direct
EnquêteMais qui pompe l’essence des véhicules de la mairie de Forbach ?

Forbach : Mais qui pompe l’essence des véhicules de la mairie ?

EnquêteLa consommation d’essence réservée aux véhicules de la commune de Forbach en Moselle a doublé voire triplé début 2023. Son maire a déclenché une enquête administrative interne et a porté plainte
Illustration d'une pompe à essence dans le Grand-Est.
Illustration d'une pompe à essence dans le Grand-Est. - G. V / 20 MINUTES /  20 MINUTES
Gilles Varela

G.V. avec AFP

C’est un point budgétaire de la mairie de Forbach en Moselle qui a permis de découvrir le pot aux roses. Force est de constater qu’une ou des personnes se servent allègrement à la pompe. La consommation d’essence des véhicules communaux mis à la disposition de ses agents a en effet significativement augmenté début 2023.

« Les véhicules de notre parc consomment habituellement de 500 à 700 litres de carburant par semaine, détaille le maire LR de la commune, Alexandre Cassaro. Ça peut être un peu plus lors des pics d’activité. […] Mais fin 2022, début 2023, à l’occasion d’un point budgétaire effectué avec les cadres de la ville, nous avons constaté des consommations anormalement élevées, qui ont doublé, voire triplé », a-t-il ajouté, confirmant une information du quotidien régional Le Républicain lorrain. Aussi, l’élu a déclenché une enquête administrative interne à ses services et a déposé une plainte auprès du parquet de Sarreguemines.

Un préjudice estimé à 100.000 euros par l’opposition

Une enquête et une plainte, mais aussi des mesures radicales. Le maire a rapidement pris des mesures pour réguler l’utilisation des trente-sept cartes essence dont bénéficient ses agents pour faire le plein des soixante-quatre véhicules de service. « Nous avons centralisé toutes les cartes essence auprès d’une seule personne dédiée, et depuis que ce système prudentiel est mis en place, la consommation de carburant a largement diminué et est revenue à la normale », relève l’élu.

Lors d’une enquête interne, plusieurs agents ont été entendus, ce qui « a permis de recueillir un maximum d’éléments sur le fonctionnement interne qui sont à présent entre les mains de la justice », a-t-il poursuivi.

En attendant le résultat de l’enquête, le montant du préjudice financier pour la ville n’a pas encore été déterminé mais l’opposition municipale l’estime à près de 100.000 euros, selon Le Républicain lorrain. Pour l’heure, aucun agent n’a été sanctionné : « Tant que nous n’avons pas les résultats de l’enquête il ne peut pas y avoir de mesures disciplinaires mises en place », a souligné le maire.

Sujets liés