20 Minutes : Actualités et infos en direct
Objets flottantsPerdues par un navire, six cuves géantes dérivent au milieu de la Manche

Manche : Perdues par un navire, six cuves géantes dérivent en pleine mer

Objets flottantsAlerte générale à tous les navires naviguant en Manche après la perte d’un chargement susceptible de causer des accidents
L'une des six cuves perdues en mer par un navire de commerce.
L'une des six cuves perdues en mer par un navire de commerce. - Premar / Premar
Mikaël Libert

Mikaël Libert

L'essentiel

  • Un navire de commerce a perdu 6 cuves métalliques, lesquelles dérivent dangereusement dans la Manche.
  • Une seule cuve a pu être localisée, mais les conditions météo rendent sa récupération impossible pour le moment. Une première tentative a d’ailleurs échoué.
  • Selon la préfecture maritime, les 5 autres cuves ont « probablement coulé », mais la prudence reste de mise dans le secteur.

Objets flottants à la dérive. Dans la nuit de lundi à mardi, un navire de commerce a perdu une partie de son chargement constitué d’immenses cuves en inox vides. Six d’entre elles sont actuellement à la dérive en Manche et une seule a pu être localisée. Vides, les cuves ne représentent pas un danger pour l’environnement mais peuvent entrer en collision avec des navires, très nombreux à cet endroit, qui marque l’entrée du Dispositif de séparation du trafic (DST) du détroit du Pas-de-Calais.

L’alerte a été donnée en pleine nuit par l’équipage du navire qui a perdu six cuves de 8 m de long juste à l’entrée du DST, à environ 60 km au large de la Hague, dans la Manche. En raison de conditions météo difficiles, le navire a rapidement perdu de vue les cuves, lesquelles sont parties à la dérive en pleine mer. Le danger que représentent ces objets flottants a fait l’objet d’un signalement immédiat de la part du CROSS Jobourg à l’ensemble des navires présents à ce moment dans le DST. De son côté, la préfecture maritime a envoyé un message similaire à tous les bateaux « qui seraient amenés à naviguer dans le secteur ».

Cinq des six cuves « ont probablement coulé »

En parallèle, des moyens aériens français et britanniques ont été mobilisés pour tenter de localiser les cuves. L’une d’elles a été repérée dans le Raz Blanchard, un secteur situé entre le cap de la Hague et l’île anglo-normande d’Aurigny, réputé pour la force de son courant, dépassant les 12 nœuds. Une première tentative de récupération a échoué. « Les conditions météo ne nous permettent pas de la prendre en remorque mais elle a été marquée d’une balise », explique la préfecture maritime à 20 Minutes. « Le courant change de sens avec la marée et la cuve va faire un effet de yoyo pour finalement rester dans le même secteur », poursuit la Premar. Si l’objet est localisé, le danger reste présent, notamment parce que beaucoup de bateaux passent par ce secteur, de gros navires de commerce comme des bateaux de pêche ou de plaisance.

Pour les cinq cuves perdues en mer, la modélisation de leur trajectoire en fonction des vents et des courants permet d’estimer une trajectoire « sud sud-est ». « On sait que les cuves étaient ouvertes et le fait de ne pas avoir pu les localiser malgré les moyens aériens déployés nous laisse penser qu’elles ont probablement coulé », déclare la Premar. Cependant, la prudence reste de mise et la préfecture maritime a mis en demeure l’armateur du navire qui a perdu les cuves pour qu’il « prenne rapidement ses dispositions pour intervenir et qu’il recherche des solutions pour les récupérer ».

Sujets liés