20 Minutes : Actualités et infos en direct
enquêteToujours aucun indice découvert pour retrouver Lina

Disparition de Lina dans le Bas-Rhin : Les nouvelles recherches n’ont rien donné

enquêteDe nouvelles battues ont mobilisé jeudi 80 gendarmes à Saint-Blaise-la-Roche et dans le village voisin de Saulxure jeudi
Une nouvelle battue avec plus de 80 gendarmes et militaires s'est déroulée ce jeudi, entre les communes de Plaine et de Saint-Blaise-la-Roche (Bas-Rhin).
Une nouvelle battue avec plus de 80 gendarmes et militaires s'est déroulée ce jeudi, entre les communes de Plaine et de Saint-Blaise-la-Roche (Bas-Rhin). - Sathiri Kelpa/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

L’inquiétude grandit au fil des jours qui passent sans trouver le moindre indice concernant Lina. Malgré les nouvelles battues jeudi à Saint-Blaise-la-Roche (Bas-Rhin) et dans le village voisin de Saulxure, rien de probant n’a été retrouvé dans le cadre de l’enquête sur la disparition de l’adolescente de 15 ans qui n’a plus donné signe de vie depuis samedi.

Les recherches ont débuté vers 9h30 et se sont achevées peu avant 16 heures dans cette zone boisée et accidentée au pied du massif des Vosges. Les gendarmes se sont déployés en ligne en avançant lentement dans plusieurs champs à la recherche d’éventuels indices. Mais « aucune trace ou indice n’ont été découverts aujourd’hui », a déclaré le commandant Antoine Jouclas, de la compagnie de gendarmerie de Molsheim à l’issue des opérations.

L’hypothèse de la fugue écartée

Les environs de Saint-Blaise-la-Roche avaient déjà été ratissés notamment par une première battue lundi, qui avait rassemblé 130 personnes, et par une deuxième battue plus importante mardi, à laquelle avaient participé 380 volontaires, accompagnés d’une équipe cynophile de la Sécurité civile et d’un hélicoptère équipé de caméras thermiques. Mercredi, deux étangs situés près de la zone où a disparu la jeune fille, avaient également été sondés, sans succès.

Etant donné la personnalité de la jeune fille, l’hypothèse d’une fugue a rapidement été écartée par les enquêteurs. L’adolescente, fille unique, est entrée cette année en CAP aide à la personne dans un établissement proche de Saint-Blaise-la-Roche, à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Strasbourg. Ses parents sont séparés, sa mère est infirmière et Lina n’a plus beaucoup de relations avec son père.

Sujets liés