Ardennes : Des tags insultants contre Fabien Roussel peints sur la façade du siège local du PCF

Dégradations Les inscriptions à la peinture rouge ont été rapidement effacées

20 Minutes avec agence
Les images de la façade taguées ont été publiées par un militant communiste sur le réseau social X mardi.
Les images de la façade taguées ont été publiées par un militant communiste sur le réseau social X mardi. — Olivier Juszczak / 20 Minutes

Le siège du Parti Communiste Français (PCF) et du Mouvement des jeunes communistes de France (MJCF) à Charleville-Mézières (Ardennes) a été vandalisé. Des insultes visant Fabien Roussel, le patron du parti, ont été notamment peintes en couleur rouge sur la façade. Les faits ont été révélés sur le réseau social X mardi par un militant, a repéré France 3 Grand-Est. Un acte « inexcusable », selon lui.

Sur les images publiées sur Internet, on observe un tag sous la photo de Fabien Roussel. On peut y lire un message : « Non, Roussel n'est pas un camarade ». Une autre inscription grossière a été ajoutée sur le rideau de fer du local. Un dessin de phallus a également été peint.


Des barrières ont été installées devant le local et les peintures ont été rapidement effacées, notent nos confrères. Une plainte devrait être déposée. Par ailleurs, selon France 3, le siège local du PCF dans les Ardennes aurait déjà été visé par un acte de vandalisme similaire. En effet, d'autres tags auraient été peints sur le rideau.