20 Minutes : Actualités et infos en direct
TENTATIVE DE MEURTREUne femme soupçonnée d’avoir tué son conjoint avec de l’insuline écrouée

Bretagne : Une femme soupçonnée d’avoir tué son conjoint avec de l’insuline écrouée

TENTATIVE DE MEURTRELa victime, qui n’était pas diabétique, était décédée treize jours après avoir reçu une injection
Une femme préparant sa dose d'insuline. (Illustration)
Une femme préparant sa dose d'insuline. (Illustration) -  John Locher/AP/SIPA / 20 Minutes
Jérôme Gicquel

Jérôme Gicquel

Elle est accusée de tentative de meurtre sur son conjoint. Une femme de 59 ans habitant Glomel (Côtes-d’Armor) a été mise en examen fin juillet, a-t-on appris ce jeudi auprès du parquet de Saint-Brieuc. Les faits remontent au 27 juillet. Ce soir-là, la mise en cause avait injecté volontairement de l’insuline à son compagnon, non diabétique, sans que celui-ci ne s’y oppose.

Elle voulait alors, selon ses termes, lui « montrer ce que ça fait d’être en hypoglycémie », son compagnon considérant « que le diabète de type 1 (insulinodépendant) était une maladie bénigne », précise Nicolas Heitz, procureur de la République.

Elle découvre son conjoint inconscient le lendemain

Le lendemain matin, découvrant son conjoint inconscient, la mise en cause avait alerté les pompiers. La victime avait été transférée en urgence au centre hospitalier de Saint-Brieuc avec un pronostic vital engagé. L’homme était finalement décédé le 10 août.

Placée en détention provisoire, la suspecte est déjà connue de la justice et a déjà été condamnée pour des faits de violences aggravées dans un cadre conjugal. Confiée à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Guingamp, l’enquête se poursuit pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Sujets liés