Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
meurtresDes cadavres étaient enterrés dans sa cuisine, un tueur présumé arrêté

Rwanda : Plus de dix cadavres étaient enterrés dans sa cuisine, un tueur en série présumé arrêté

meurtres
Le suspect aurait dissous certaines de ses victimes dans l’acide
Illustration d'un policier au Rwanda.
Illustration d'un policier au Rwanda. - Shutterstock/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Il a confessé aux enquêteurs avoir « appris à tuer en regardant des [vidéos sur des] tueurs en série connus ». Un homme a été arrêté après la découverte de plus de 10 cadavres dans une fosse creusée dans la cuisine de son domicile de Kigali (Rwanda). La police a indiqué ce mercredi que le suspect, âgé de 34 ans, rencontrait ses victimes, des hommes et des femmes, dans des bars et les attirait dans son logement de location situé en périphérie de la capitale rwandaise.

« Il opérait en attirant ses victimes, la plupart des prostitués, à son domicile, où il leur volait leurs téléphones et autres effets personnels avant de les étrangler et de les enterrer », a déclaré le porte-parole du Bureau d’enquête rwandais (RIB), Thierry Murangira, cité par des médias locaux.

Déjà arrêté puis libéré faute de preuves

Les médias rwandais ont affirmé que plus de 10 corps avaient été trouvés et une source au sein du RIB a indiqué à l’AFP, sous couvert de l’anonymat, que 14 victimes avaient été recensées jusqu’à présent. Le porte-parole du RIB, sollicité par l’AFP, n’a pas souhaité confirmer ce chiffre, indiquant à l’AFP que « le nombre final [de victimes] sera déterminé par les investigations médico-légales ».

Le suspect avait été déjà arrêté en juillet, soupçonné de viol et de vol, mais il avait été remis en liberté sous caution faute de preuves, a précisé le porte-parole Thierry Murangira cité par des médias. L’enquête a suivi son cours et c’est à la faveur d’une perquisition à son domicile que les corps ont été découverts dans la fosse de la cuisine.

« Le suspect a confessé avoir appris à tuer en regardant des [vidéos sur des] tueurs en série connus. Il a dissous certaines de ses victimes dans l’acide », a ajouté la source anonyme au sein du RIB. « Il étudiait ses victimes avant de les attirer [chez lui] et il privilégiait celles qui étaient le plus susceptibles de ne pas avoir de famille proche ou d’amis » qui s’inquiéteraient de leur disparition, a précisé cette source.

Sujets liés