20 Minutes : Actualités et infos en direct
chauffardUn automobiliste en prison pour avoir fauché deux adolescentes à Carhaix

Finistère : Un automobiliste en prison pour avoir fauché deux adolescentes sur un passage piéton à Carhaix

chauffardDéjà condamné à de multiples reprises, l’homme de 50 ans roulait sans permis de conduire et avec une voiture volée
Deux adolescentes ont été renversées par un automobiliste à Carhaix, alors qu'elles traversaient sur un passage piéton. Illustration d'une ambulance de secours du Samu.
Deux adolescentes ont été renversées par un automobiliste à Carhaix, alors qu'elles traversaient sur un passage piéton. Illustration d'une ambulance de secours du Samu.  - C. Allain / 20 Minutes / 20 Minutes
Camille Allain

C. A.

C’était un tranquille samedi de fin d’été à Carhaix. A 14h45, le 26 août, un violent accident est venu jeter un froid dans la petite ville du Finistère quand deux adolescentes ont été percutées par un automobiliste. Les deux jeunes filles traversaient tranquillement sur un passage piéton quand elles ont été percutées par un homme qui circulait au volant d’une voiture volée et sans permis de conduire. Âgé de 50 ans, le mis en cause a immédiatement été pris en charge par les gendarmes, pendant que les deux victimes étaient emmenées d’urgence à l’hôpital.

Grièvement blessées, les adolescentes de 15 ans sont aujourd’hui dans un état stable. Leur pronostic vital n’est pas engagé. Quant au conducteur accusé de les avoir fauchées, il a été mis en examen et placé en détention provisoire, a fait savoir le procureur de la République de Brest Camille Miansoni.

L’homme qui était au volant samedi avait déjà été condamné à de multiples reprises par la justice. En garde à vue, il a nié avoir volé la Renault dans laquelle il circulait « malgré les déclarations circonstanciées du propriétaire du véhicule et les témoignages recueillis », rapporte le procureur. Le chauffard sera convoqué devant le tribunal correctionnel le 27 octobre selon la procédure de comparution à délai différé.

Accusé de rouler sans permis et d’avoir manifestement violé une obligation de sécurité en ne ralentissant pas à l’approche du passage piéton, le mis en cause encourt une peine de cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende.

Sujets liés