20 Minutes : Actualités et infos en direct
meurtreUn septuagénaire mis en examen après avoir tué sa compagne dans la Loire

Loire : Un Stéphanois mis en examen après avoir tué sa compagne

meurtreL’homme de 71 ans a été mis en examen jeudi à Saint-Etienne, après avoir tué sa compagne avec une arme à feu ce lundi
L'homme d'origine syrienne a tiré à deux reprises sur sa femme, au bar d'un hôtel à Saint-Etienne lundi après-midi
L'homme d'origine syrienne a tiré à deux reprises sur sa femme, au bar d'un hôtel à Saint-Etienne lundi après-midi - MOURAD ALLILI/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

L’homme de 71 ans coupable d’avoir tué sa femme avec une arme à feu lundi, a été mis en examen jeudi à Saint-Etienne (Loire), pour « assassinat sur conjoint » a appris l’AFP auprès du parquet de la ville.

Ils s’étaient donné rendez-vous dans le bar d’un hôtel stéphanois, lundi après-midi. Le couple allait se séparer après huit mois de vie commune. Le suspect a, pour une raison encore inconnue, ouvert le feu sur sa compagne à deux reprises avec une arme de poing. Touchée au thorax et à la nuque, la Stéphanoise de 63 ans, d’origine roumaine, est immédiatement décédée, a précisé le magistrat.

Le septuagénaire « n’avait jusqu’alors jamais fait parler de lui pour des faits de violence »

Alertée par un témoin, la police a très rapidement interpellé l’auteur des coups de feu qui n’a pas opposé de résistance. L’état de santé du septuagénaire a dans un premier temps nécessité son hospitalisation sous contrainte à la demande d’un médecin psychiatre, jusqu’à la délivrance d’un mandat d’amener qui l’a conduit jeudi après-midi devant la juge d’instruction en charge de ce féminicide.

« Le juge des libertés et de la détention doit se prononcer dans la soirée sur la demande de placement en détention provisoire de ce Stéphanois d’origine syrienne, qui n’avait jusqu’alors jamais fait parler de lui pour des faits de violence », a déclaré le procureur-adjoint de la République, André Merle.

Sujets liés