20 Minutes : Actualités et infos en direct
MALTRAITANCE ANIMALETrois chiens maltraités et abandonnés saisis dans un squat

Seine-et-Marne : Trois chiens maltraités et abandonnés saisis dans un squat

MALTRAITANCE ANIMALETrois chiens maltraités et abandonnés ont été saisis dans un squat en Seine-et-Marne faisant suite à plusieurs signalements
Trois chiens ont été placés en famille d'accueil après avoir été maltraité et abandonné dans un squat. (Illustration)
Trois chiens ont été placés en famille d'accueil après avoir été maltraité et abandonné dans un squat. (Illustration) - Geralt / Pixabay / Pixabay
Pigiste Régions1

Pigiste Régions1

C’est dans un quartier pavillonnaire de Chauconin-Neufmontiers (Seine-et-Marne) que le signalement a été donné. Le samedi 22 juillet, l’association Ani’Meaux s’est rendue sur les lieux en signalant l’adresse à la police municipale, rapporte La Marne. Plusieurs signalements de chiens abandonnés à cette adresse avaient déjà été faits, mais les chiens semblaient nourris et n’étaient pas en danger de mort imminente. L’association a donc sollicité la police municipale pour obtenir un arrêté permettant d’entrer dans la propriété en toute légalité.

Trois chiens abandonnés dont un avec l’œil abîmé

Une fois sur les lieux, Jérôme, bénévole au sein d’Ani’Meaux, constate une maison squattée et découvre trois chiens abandonnés : une cane corso âgée de bientôt deux ans, un croisé berger allemand qui aurait moins d’un an et un Bully âgé de onze ans. Ce dernier a été découvert avec un œil très abîmé.

La maison qui serait squattée par plusieurs personnes est la propriété d’une vieille dame décédée il y a cinq ans, et dont les services de police recherchent toujours de potentiels héritiers.

Bon état physique mais psychologiquement traumatisé

Selon Jérôme, les trois chiens trouvés sur place sont dans un « plutôt bon état physiquement grâce aux voisins et au restaurant qui les ont nourris, mais psychologiquement traumatisés », raconte-t-il à nos confrères de La Marne. Des témoins auraient également vu une dame jeter des sacs d’os par-dessus la barrière pour les nourrir.

Cela fait deux ans que les squatteurs occupent les lieux, mais les chiens vivant avec eux ne leur appartiendraient pas. Ils seraient tous trois passés de main en main avant d’arriver dans ce squat.

Placés en familles d’accueil

L’association Ani’Meaux a porté plainte contre X et s’est également constituée partie civile. Elle a également fourni à la police des images du camion avec sa plaque d’immatriculation appartenant au squatteur actuel.

Les chiens ont été placés au sein de familles d’accueil et sont désormais en sécurité, en essayant de se remettre des violences qu’ils ont subies, et appartiennent aujourd’hui légalement à l’association.

Pour Jérôme, bénévole depuis 15 ans dont 8 en Seine-et-Marne, il y a une banalisation des abandons : « L’abandon maintenant, c’est toute l’année », déplore-t-il. Selon lui, il y a également une augmentation du nombre de cas de maltraitances : « Pendant Noël et juillet-août, les gens préfèrent maltraiter les animaux que de les donner aux associations », conclut-il.

Sujets liés