20 Minutes : Actualités et infos en direct
PSYCHIATRIEUn homme s’évade de l’hôpital et poignarde une femme chez elle

Avignon : Il s’évade de l’hôpital et poignarde à plusieurs reprises une jeune femme

PSYCHIATRIEUne femme a été poignardée chez elle à Avignon par un homme souffrant de troubles psychiatriques échappé de sa chambre d’hôpital, dans la nuit de jeudi à vendredi
Un malade psychiatrique s'étant évadé de sa chambre a poignardé à plusieurs reprises une jeune femme en s'introduisant chez elle.
Un malade psychiatrique s'étant évadé de sa chambre a poignardé à plusieurs reprises une jeune femme en s'introduisant chez elle. - LANCELOT FREDERIC/SIPA / SIPA
Pigiste Régions1

Pigiste Régions1

Jeudi 20 juillet, peu après minuit, un homme de 29 ans a escaladé un immeuble et fait irruption dans l’appartement situé au premier étage d’une jeune femme, place de la Coupo Santo à Avignon. L’individu, souffrant de troubles psychiatriques, venait d’être signalé auprès de la police pour s’être échappé du centre hospitalier de Montfavet.

Réveillée par des bruits de fouilles, la victime est tombée face à face avec l’individu qui s’est rapidement saisi d’un couteau de cuisine. Elle s’est empressée de fermer une porte afin de se cacher derrière, mais l’homme est tout de même parvenu à la saisir par les cheveux, lui ordonnant de lui indiquer où elle cachait son argent. Furieux, il lui a alors asséné plusieurs coups de couteau. La jeune femme a tenté se protéger en plaçant ses avant-bras devant elle.

Poignardée à l’abdomen et menacée de mort

Tandis qu’elle reprenait ses esprits après lui avoir indiqué où se trouvait l’argent, la victime a cru que son agresseur avait pris la fuite. Elle s’est dépêchée de se rendre sur son balcon pour appeler à l’aide, mais l’homme était toujours présent et s’est jeté sur elle. Il l’a poignardée au niveau de l’abdomen et l’a menacée de mort. La jeune femme a miraculeusement réussi à s’extirper en saisissant le couteau à deux mains.

Une patrouille de police avertie des faits s’est précipitée sur les lieux et a cassé la porte de l’appartement, provoquant la fuite de l’agresseur qui s’est enfui par le balcon, comme l’indiquent nos confrères de La Provence. L’homme a été interpellé et conduit en garde à vue. Hospitalisée et recousue de vingt points de suture, la victime a eu dix jours d’ITT. Au cours de son audition, l’individu de 29 ans a reconnu les faits. Une expertise psychiatrique a été demandée.

Un étal mental incompatible avec la garde à vue

Son état mental a été jugé incompatible avec une garde à vue. Le médecin ayant conclu à un état dangereux, il a demandé son hospitalisation à l’unité pour malades difficiles du centre hospitalier de Montfavet.

L’homme, qui avait déjà fugué à plusieurs reprises du centre hospitalier, sera néanmoins à nouveau entendu par les policiers dès que son état le permettra. « Il est encore trop tôt pour parler d’altération ou d’abolition de son discernement au moment des faits », a précisé une source judiciaire.

Sujets liés