20 Minutes : Actualités et infos en direct
VIOLENCESTrois adolescents accusés d’avoir frappé un autre mineur au Pont du Gard

Nîmes : Trois adolescents soupçonnés d’avoir violemment frappé un autre mineur au Pont du Gard

VIOLENCESLes suspects ont été placés sous contrôle judiciaire en attendant leur procès
Un gendarme (Illustration).
Un gendarme (Illustration). - SICCOLI PATRICK/SIPA / SIPA
Nicolas Bonzom

N.B.

Trois adolescents, soupçonnés d’avoir violemment passé à tabac un autre mineur qu’ils connaissaient, le 15 juin dernier, sur les berges du Gardon, au Pont du Gard, ont été interpellés et placés en garde à vue par les gendarmes, ont indiqué les militaires, sur leur page Facebook. Selon les forces de l’ordre, le trio reprochait à la jeune victime « son attitude sur les réseaux sociaux », ce que l’adolescent violenté réfute.

Les suspects sont accusés d’avoir asséné des coups de pied à l’adolescent, alors qu’il était au sol, avant de lui voler sa sacoche et de s’enfuir. L’un d’eux est même soupçonné, poursuivent les gendarmes, de lui avoir jeté une « grosse pierre » sur le crâne. La victime était inconsciente lorsque le trio a filé. Souffrant d’une plaie à la tête et de nombreuses ecchymoses, elle a été transportée à l’hôpital de Nîmes, pour être soignée.

Les suspects ont été retrouvés un peu plus loin, à Castillon-du-Gard, par les gendarmes. « Après 40 heures de garde à vue », les mis en cause ont reconnu leur participation « à cette agression sauvage », indiquent les militaires. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire avant leur jugement devant le tribunal pour enfants, pour répondre des faits de violences en réunion avec usage d’une arme, et non-assistance à personne en danger.

Sujets liés