Nantes : Trois fusillades en pleine rue ce week-end, « pas de lien à ce stade » selon la justice

CRIME Un homme de 27 ans a trouvé la mort dimanche soir, victime de plusieurs balles quartier Malakoff. La veille, des tirs ont visé un véhicule à la Beaujoire. Vendredi soir, un homme avait déjà été blessé au Chêne des Anglais

Frédéric Brenon
— 
Une enquête pour assassinat a été ouverte après les tirs mortels quartier Malakoff, à l'est de Nantes.
Une enquête pour assassinat a été ouverte après les tirs mortels quartier Malakoff, à l'est de Nantes. — S.Salom-Gomis/Sipa
  • Un jeune homme a succombé à plusieurs coups de feu dimanche soir quartier Malakoff à Nantes.
  • Samedi, une fusillade a éclaté près du Mc Donald’s de la Beaujoire.
  • Vendredi soir, un homme avait été touché par des tirs qui le visaient près du Chêne des Anglais, toujours à Nantes.

Au lendemain de la fusillade mortelle survenue quartier Malakoff, à l’est de Nantes, le procureur de la République a annoncé ce lundi qu’une enquête pour assassinat avait été ouverte et confiée à la police judiciaire de Nantes. Un homme de 27 ans a trouvé la mort dimanche, vers 18h30, visé par plusieurs balles. Le tireur, qui est toujours activement recherché, serait arrivé à pied rue d’Angleterre, « a fait feu à plusieurs reprises », avant de repartir à pied, indique le procureur. La victime, de nationalité algérienne, n’avait pas d’adresse officielle. Elle était toutefois connue des services de la justice pour avoir été interpellée un mois plus tôt pour de la vente de tabac à la sauvette en centre-ville de Nantes. Elle devait également comparaître à Aix-en-Provence, en juin prochain, pour des faits de vols.

L’homicide, qui s'est produit au cœur du quartier, à une heure de passage, a choqué les habitants de Malakoff. Son mobile n’est pas déterminé pour le moment. « Bien sûr, on s’interroge pour savoir s’il y a un lien avec un trafic de stupéfiants. Mais nous ne pouvons pas l’affirmer à ce stade », indique Renaud Gaudeul, le procureur de la République.


La veille, à 6,5 kilomètres des lieux du drame, une autre fusillade avait éclaté à proximité du Mc Donald’s du quartier de la Beaujoire. Vers 18 heures, un individu armé avait ouvert le feu sur un véhicule de type 4x4. La scène a été filmée, une douille a également été retrouvée sur place. Aucun blessé n’a toutefois été signalé, rapporte le procureur.

Un homme blessé dans le bas du dos

Un blessé, il y en a eu un, vendredi soir, rue de Toronto, entre les quartiers Bout-des-Landes et Chêne des Anglais, au nord de Nantes. Vers 22h45, un homme âgé de 20 ans aurait été visé par au moins trois coups de feu. L’un d’entre eux l’a atteint dans le bas du dos. Les jours de la victime, toujours hospitalisée, ne sont pas en danger. Elle était défavorablement connue de la justice, son casier faisant mention de quatre condamnations. Le suspect, lui, aurait pris la fuite à pied.

Y a-t-il un lien entre ces trois affaires qui ressemblent fort à des règlements de compte ? « A ce stade, il n’y a pas de lien entre ces épisodes », indique Renaud Gaudeul, prudent. Il n’y a pas non plus de lien avec des tirs de Kalachnikov survenus quartier Malakoff, déjà, le 12 février. Depuis le 1er janvier 2023, neuf épisodes de tirs ont été recensés à Nantes, causant cinq blessés et un décès.