20 Minutes : Actualités et infos en direct
ARRESTATIONUn mineur, au volant d’une berline volée, soupçonné d’avoir fui un contrôle

Béziers : Un mineur au volant d’une berline volée assure qu’il ne fuyait pas le contrôle policier

ARRESTATIONL’un des policiers municipaux a été blessé lors de son interpellation
Un policier municipal (Illustration).
Un policier municipal (Illustration). - SYSPEO / SIPA
Nicolas Bonzom

N.B.

Un adolescent de 17 ans au volant d’une berline est soupçonné d’avoir refusé d’obtempérer aux injonctions des forces de l’ordre, mardi, à Béziers (Hérault). Il a été placé en détention provisoire, indique le parquet. Les policiers municipaux et les policiers de la Brigade anticriminalité ont voulu le contrôler, le véhicule qu’il conduisait étant signalé volé. Lui a assuré qu’il n’avait ni volé le véhicule, ni fuit la police.

Lors de la course-poursuite qui s’est engagée, sa voiture et celle des policiers municipaux se sont percutées, immobilisant le fuyard. Le mineur, accusé d’avoir pris la poudre d’escampette, à pied cette fois-ci, a rapidement été rattrapé. Il est soupçonné d’avoir assené, lors de son interpellation particulièrement musclée, un coup de poing au visage de l’un des policiers municipaux, entraînant la fracture de l’une de ses dents. Par ailleurs, le passager du véhicule, un homme de 18 ans, accusé d’avoir lui aussi fui à pied, a été arrêté. Sur lui, ont été retrouvés un couteau et 25 g de résine de cannabis.

En garde à vue, le conducteur a réfuté être l’auteur du vol du véhicule, avoir refusé d’obtempérer et avoir commis des violences, « affirmant au contraire que c’était lui qui avait été "fracassé" par les policiers. Pour autant, le médecin qui l’examinait ne constatait qu’une légère dermabrasion au poignet gauche », indique le parquet. Il sera jugé le 15 mars. Il a déjà été condamné en novembre pour une conduite sans permis et un refus d’obtempérer. Son passager sera jugé le 17 avril, pour le port d’un couteau et la drogue.

Sujets liés