Retour sur la page d'accueil 20 Minutes

Un homme de 78 ans en garde à vue après s’être accusé d’avoir tué son épouse

FEMINICIDE
Une casserole portant des traces de sang a été retrouvée à son domicile
Lyon, le 6 npovembre 2017. Illustration de policiers et véhicules de police.
Lyon, le 6 npovembre 2017. Illustration de policiers et véhicules de police. - E. Frisullo / 20 Minutes / 20 Minutes
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

«Il s’est présenté à la maison du citoyen de Saint-Etienne-du-Rouvray avec une valise pour dire qu’il avait tué son épouse », explique le procureur de la République de Rouen, Frédéric Teillet.

L’homme de 78 ans a été placé en garde à vue vendredi matin après s’être rendu dans une mairie annexe de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, pour y faire ses aveux.

Une casserole ensanglantée

Le septuagénaire « a été placé en garde à vue pour homicide volontaire », a déclaré Frédéric Teillet à l’AFP, confirmant une information du site d’actualité locale 76actu. « Il est suspecté d’avoir tué sa femme âgée de 73 ans. Une casserole portant des traces de sang a été retrouvée à l’intérieur du domicile », a ajouté M. Teillet.

Au cabinet du maire de Saint-Etienne-du-Rouvray, on précise que des policiers municipaux avaient d’abord accompagné l’homme chez lui après qu’il se fut dénoncé aux services municipaux. Ils avaient ensuite prévenu la police nationale car « la mort n’avait pas l’air naturelle ».



« Le suspect est inconnu de la justice », a souligné le procureur, indiquant qu’il n’avait pas encore été entendu vendredi en début d’après-midi pour s’expliquer sur son acte. L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale de Rouen. En 2021, 122 femmes ont été tuées en France sous les coups de leur conjoint ou de leur ex-conjoint, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Sujets liés