20 Minutes : Actualités et infos en direct
DéGRADATIONSQuatre mises en examen après des sabotages de futurs parcs éoliens

Haute-Vienne : Quatre personnes mises en examen après des sabotages de futurs parcs éoliens

DéGRADATIONSAgés de 28 à 62 ans, les mis en cause risquent jusqu’à dix ans de prison
Les suspects ont détruit des mâts de mesure éoliens (illustration).
Les suspects ont détruit des mâts de mesure éoliens (illustration). - F. Scheiber/20 Minutes / FREDERIC SCHEIBER / 20 MINUTES
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Quatre personnes ont été mises en examen par le juge d’instruction du tribunal judiciaire de Limoges (Haute-Vienne), le 19 janvier dernier. Ils sont soupçonnés de dégradations en réunion par des personnes dissimulant leur visage et d’association de malfaiteurs, rapporte Sud Ouest.

Entre juillet et octobre 2022, ils auraient détruit plusieurs mâts de mesure éoliens installés. Ces actions ont été menées en Haute-Vienne, sur des terrains privés qui pourraient accueillir des parcs éoliens. Le préjudice de ce sabotage est estimé à 500.000 euros.

Inconnus de la justice

Les quatre suspects ont été interpellés le 18 janvier, deux en Haute-Vienne et les deux autres en Dordogne. Agés de 28 à 62 ans, ils seraient des militants d’extrême gauche, inconnus de la justice.

Le juge d’instruction, qui a placé les quatre mis en cause sous contrôle judiciaire, a imposé une caution de 120.500 euros, au total. Les suspects risquent jusqu’à dix ans de prison.

Sujets liés