Périgueux : Un détenu de la maison d’arrêt retrouvé pendu dans sa cellule

ENQUÊTE Agé de 28 ans, le jeune homme était incarcéré depuis un mois et demi

20 Minutes avec agence
Un surveillant pénitentiaire.
Un surveillant pénitentiaire. — F. Elsner / 20 Minutes

Un détenu de la maison d’arrêt de Périgueux (Dordogne) a mis fin à ses jours, ce dimanche. Agée de 28 ans, la victime a été retrouvée pendue dans sa cellule, dans la matinée, par les surveillants de la prison, rapporte France Bleu Périgord.

Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Périgueux. Une lettre à l’attention de la famille du détenu a été découverte dans la cellule. Des investigations vont malgré tout être menées pour s’assurer qu’il n’y a pas eu d’intervention d’un tiers. Une enquête administrative a également été ouverte pour comprendre comment la victime a pu passer à l’acte malgré la surveillance des gardiens.

Condamné à six mois de prison ferme

Le jeune homme était incarcéré depuis un mois et demi. Coupable d’avoir harcelé son ex-compagne au téléphone et dégradé des voitures alors qu’il roulait sous l’emprise d’alcool et de médicaments, il avait été condamné à un an de prison dont six mois ferme.

Le 8 novembre dernier, toujours en Dordogne, un détenu de la prison de Neuvic avait tenté de se suicider. Condamné pour assassinat, l’homme s’était pendu dans sa cellule. Les gardiens étaient intervenus à temps. La victime avait été transportée à l’hôpital dans un état très grave.