20 Minutes : Actualités et infos en direct
DETRESSEUn policier de Limoges se suicide avec son arme de service

Limoges : Un policier de 55 ans se suicide avec son arme de service

DETRESSEL’homme, âgé de 55 ans, s’est donné la mort chez lui
Illustration d'un véhicule de CRS.
Illustration d'un véhicule de CRS. - Clément Follain / 20 Minutes / 20 Minutes
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Agé de 55 ans, un policier s’est suicidé avec son arme de service, en milieu de semaine dernière, en Haute-Vienne. L’homme était affecté la compagnie républicaine de sécurité 20 (CRS 20), située à Limoges, rapporte La Montagne.

Le drame s’est produit au domicile du quinquagénaire. D’après nos confrères, les raisons de ce geste n’ont pas été dévoilées. Une cérémonie en hommage au policier doit avoir lieu ce mardi à Limoges.

Endiguer la vague de suicides de policiers

En mars 2019, à Limoges déjà, un policier de 45 ans avait mis fin à ses jours dans le commissariat. Ce motard de la formation urbaine motocycliste s’était tiré une balle dans le cœur.



Face à une vague de suicides au sein des forces de l’ordre, la police nationale a décidé, début 2022, d’accélérer le déploiement des « Sentinelles », des policiers formés à la détection des signaux faibles des difficultés de leurs collègues. En 2021, 41 personnes avaient été formées. L’objectif fin 2022 était d’atteindre les 2.000 « Sentinelles ».

Sujets liés