Val-de-Marne : Un adolescent mortellement poignardé devant un lycée, trois mineurs interpellés

Drame Un autre mineur a été blessé. Trois adolescents ont été interpellés dans cette affaire

20 Minutes avec AFP
— 
Des fonctionnaires de police font des contrôles. (PHOTO D'ILLUSTRATION)
Des fonctionnaires de police font des contrôles. (PHOTO D'ILLUSTRATION) — Fred Scheiber / Sipa

Un adolescent âgé de 16 ans a été mortellement poignardé devant le lycée Guillaume-Apollinaire à Thiais (Val-de-Marne) lundi et un autre mineur a été blessé, a indiqué le parquet de Créteil, confirmant une information de Valeurs actuelles. Le jeune blessé a été transporté à l’hôpital Henri-Mondor, son pronostic vital n’est pas engagé, selon le parquet.

Un adolescent de 16 ans a été interpellé. Le contexte de rixe entre bandes de jeunes rivales est privilégiée, selon plusieurs sources proches de l'enquête. Interpellé devant son lycée, à Créteil vers 10 heures, le suspect est originaire de Choisy-le-Roi, selon la source policière qui évoque une rivalité entre quartiers de Thiais et Choisy-le-Roi.

Lundi soir, le parquet de Créteil a annoncé l'interpellation de deux autres mineurs, âgés de 15 ans et 16 ans. Ils ont été placés en garde-à-vue. Le premier mineur n'est pas connu des services de police. Le deuxième a fait l’objet d’un rappel à la loi par délégué du procureur en novembre 2022 pour usage illicite de stupéfiants, selon des précisions apportées par le parquet de Créteil. 

De précédentes rixes entre bandes rivales

Les faits se sont déroulés lundi entre 8 heures et 9 heures, selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne, a précisé le parquet. Le procureur de la République et le magistrat de permanence de la division des affaires familiales et des mineurs sont sur place, a indiqué le procureur à 20 Minutes.

Contactés par l’AFP, la préfecture du Val-de-Marne et le rectorat de Créteil n’étaient pas joignables dans l’immédiat. « C’est un événement dramatique qui choque tout le monde », a réagi le maire de Thiais Richard Dell’Agnola. Le département du Val-de-Marne a été le théâtre de rixe entre bandes rivales et d’agressions mortelles entre jeunes, notamment en 2021 à Champigny-sur-Marne ou à Ivry-sur-Seine.