20 Minutes : Actualités et infos en direct
INCIDENTSDes violences ont éclaté à Bordeaux la nuit du Nouvel An

Nouvel An à Bordeaux : Une quarantaine véhicules incendiés, des tirs de mortier... Un réveillon agité sur la métropole

INCIDENTSDeux hommes ont par ailleurs été blessés par des coups de couteau dimanche matin dans le quartier des Bassins à Flot
Illustration véhicule de police.
Illustration véhicule de police. - G. Varela  / 20 Minutes
Mickaël Bosredon

M.B.

L'essentiel

  • Des incidents à Floirac et Lormont, ainsi que dans les quartiers des Aubiers et du Grand Parc, ont éclaté dans la nuit de samedi à dimanche.
  • Le bilan matériel se chiffre à « 37 véhicules incendiés, plus 8 par propagation, 40 "barricades" par poubelles incendiées, cinq abribus ou tram dégradés et une légère dégradation du mur extérieur du poste de police municipale à Floirac par incendie » indique le parquet de Bordeaux à 20 Minutes.
  • « Au total, il y a eu 15 interpellations pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique ou autres infractions dérivées qui devraient conduire au défèrement de cinq individus ».

Véhicules brûlés, poubelles incendiées, mobiliers urbains dégradés… La nuit du Nouvel An a encore été agitée sur la métropole de Bordeaux. La préfecture de la Gironde indique ce lundi que de nombreux incidents ont éclaté dans la nuit de samedi à dimanche. « Les incidents se sont cantonnés dans les cités sensibles, plus marqués sur la rive droite et singulièrement sur Floirac et Lormont ainsi que dans les quartiers des Aubiers et du Grand Parc » précise le parquet de Bordeaux à 20 Minutes.

« En outre, poursuit le parquet, il y a eu des tirs de mortiers importants sur Mérignac et Bègles ainsi qu'autour de la maison d'arrêt de Gradignan. Au total, il y a eu 15 interpellations pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique ou autres infractions dérivées qui devraient conduire au défèrement de cinq individus sur deux affaires distinctes et à d'autres réponses pénales pour les autres. »

Les forces de l'ordre « attirées dans des guet-apens »

La majorité des faits « ont été commis par des jeunes pour attirer les forces de l'ordre dans des guet-apens et les tirs de mortiers ont été extrêmement nourris envers les policiers. » Selon le parquet, on déplore « huit policiers blessés légers dont six par accouphènes suite aux tirs de mortiers. » Quelque 300 policiers, gendarmes mobiles et CRS avaient été déployés sur différents secteurs de la métropole dans la nuit de samedi à dimanche.

Le bilan matériel se chiffre à « 37 véhicules incendiés, plus 8 par propagation, 40 "barricades" par poubelles incendiées, cinq abribus ou tram dégradés et une légère dégradation du mur extérieur du poste de police municipale à Floirac par incendie. »

Enquête toujours en cours après une rixe aux Bassins à flot

Une rixe a par ailleurs éclaté dimanche matin vers 4h30 aux Bassins à flot, « dans le cadre d'un différend en sortie de boite de nuit » précise le parquet. Deux hommes ont été blessés par des coups de couteau, dont un grièvement.

Deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue. L'enquête est toujours en cours.

Sujets liés