20 Minutes : Actualités et infos en direct
NOURRISSONsUne mère mise en examen après la mort de ses jumelles de trois mois

Gironde : Une mère mise en examen après la mort de ses jumelles de trois mois

NOURRISSONsAu cours de sa garde à vue, la jeune femme « a reconnu avoir eu des gestes permettant de conclure à son intervention dans le décès de ses enfants »
Des véhicules de la gendarmerie. (Illustration)
Des véhicules de la gendarmerie. (Illustration) - Rafael Ben Ari/Newscom/SIPA / Newscom
Floréal Hernandez

F.H.

Des jumelles de trois mois ont été prises en charge par les secours à Lamarque, une commune du Médoc à 20 km au nord de Bordeaux (Gironde), lundi. A leur arrivée, les bébés étaient inconscients. L’une des fillettes est décédée sur place malgré les tentatives de réanimation prodiguées. L’autre, transférée au CHU Pellegrin de Bordeaux, est morte quelques heures plus tard, rapporte France Bleu Gironde.

La mère des jumelles a été placée en garde à vue, jeudi en fin de matinée. Celle-ci a été prolongée alors que le parquet de Bordeaux a ouvert une enquête pour homicide volontaire. Ce vendredi soir, la jeune femme a été mise en examen pour homicides volontaires sur mineures de 15 ans, a indiqué la procureure de la République. Le parquet a requis un mandat de dépôt vendredi après-midi.

La suspecte « avait bénéficié d’un traitement pour bipolarité »

Au cours de sa garde à vue, la jeune femme « a reconnu avoir eu des gestes permettant de conclure à son intervention dans le décès de ses enfants », a expliqué dans un communiqué la procureure de la République de Bordeaux Frédérique Porterie.

La suspecte présente « une fragilité psychologique », selon les enquêteurs. Elle « avait bénéficié d’un traitement pour bipolarité » et ses deux filles avaient été placées en centre hospitalier spécialisé pendant deux mois après son accouchement, a également précisé le parquet.

Sujets liés