Quimper : Les douanes saisissent 152 objets en ivoire dans un salon d’antiquités

TRAFIC Les deux professionnels visés n’ont pas su indiquer la provenance de leurs objets

Jérôme Gicquel
Les 152 objets en ivoire ont été saisis dans un salon d'antiquités le 14 novembre à Quimper.
Les 152 objets en ivoire ont été saisis dans un salon d'antiquités le 14 novembre à Quimper. — Direction générale des douanes

Les salons d’antiquaires font le bonheur des chineurs, toujours en quête de la bonne affaire. Ils attirent aussi parfois des fraudeurs, désireux d’écouler de la marchandise illégale. Le 14 novembre, les douaniers de la brigade de Quimper (Finistère) ont ainsi procédé au contrôle des exposants d’un salon. Sur place, les douaniers ont découvert 140 anneaux en ivoire vendus comme tels sur l’étal d’un professionnel.

A quelques mètres de là, un autre exposant proposait également à la vente douze articles finement taillés en ivoire. Interrogés par les agents, les deux exposants n’ont pas été en mesure de préciser « l’origine des objets et de présenter des documents attestant de leur détention », indique la direction régionale des douanes dans un communiqué.

Les saisies d’espèces protégées en forte hausse

L’expertise réalisée par des agents de l’Office français de la biodiversité de Quimper a pourtant confirmé que les 152 objets étaient bien en ivoire. Les articles ont donc de fait été saisis et les deux vendeurs sanctionnés d’une amende douanière.



L’an dernier, les douaniers français ont relevé 371 infractions en matière d’espèces protégées, un chiffre en hausse de 42 % sur un an. Quarante-deux objets en ivoire, pour un poids total de 148 kg, avaient ainsi été saisis.