Rennes : Soupçonné d’agression sexuelle sur un enfant de 3 ans, un Atsem suspendu

ENQUÊTE La police s’est saisie de l’affaire après des signalements de la mairie de Rennes et de l’Éducation nationale

J.G.
— 
Illustration d'une école maternelle, ici à Rennes.
Illustration d'une école maternelle, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Un agent territorial spécialisé des écoles maternelles (Atsem) vient d’être suspendu à titre conservatoire de ses fonctions par la ville de Rennes, a-t-on appris auprès du parquet, confirmant une information du Télégramme. Âgé d’une quarantaine d’années, l’individu est soupçonné d’avoir agressé sexuellement un enfant de 3 ans dans l’école maternelle où il était en poste. Une enquête, confiée à la sûreté départementale, a été ouverte à la suite des signalements de la mairie de Rennes et de l’Éducation nationale.

Dans ce cadre, le petit garçon a été entendu vendredi par la police. « S’agissant d’un enfant très jeune dont la parole est par définition difficile à recueillir, toute la prudence habituelle est de mise », souligne Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes, ajoutant que « le principe de la présomption d’innocence mérite d’être rappelé dans l’attente des résultats de l’enquête en cours. »

Contactée, la municipalité rennaise indique qu’une réunion rassemblant les autorités judiciaires, les services de la ville et l’Éducation nationale s’est tenue avec les parents d’élèves de l’école. L’intervention de psychologues est également prévue au sein de l’école maternelle.