Versailles : Le faux facteur volait le courrier la nuit, plus de 690.000 euros détournés

ENQUETE L’homme remettait les enveloppes à des complices qui récupéraient des chèques pour les encaisser

20 Minutes avec agence
Le faux facteur volait dans les boîtes aux lettres (Illustration).
Le faux facteur volait dans les boîtes aux lettres (Illustration). — ROMAIN DOUCELIN / SIPA/SIPA

Un homme de 40 ans a été interpellé, dans la nuit de mardi à mercredi dernier, par les policiers de Versailles (Yvelines), après plusieurs semaines d’enquête, rapporte 78 Actu, vendredi. Il est soupçonné de vols répétés dans des boîtes aux lettres du département. Muni d’une clé permettant d’ouvrir les coffrets de La Poste, le quadragénaire s’emparait des courriers en pleine nuit.

D’après les enquêteurs, l’homme agissait pour le compte de tierces personnes chargées de trier les enveloppes contenant des chèques. Les autres courriers étaient quant à eux refermés et remis dans les boîtes aux lettres. Au total, 186 chèques auraient été dérobés pour un préjudice estimé à 691.000 euros. Le faux facteur touchait lui entre 1.400 et 1.700 euros par mois.

Des effets au logo de La Poste

Lors de son arrestation, il portait un gilet jaune et une chasuble de La Poste. Dans son véhicule, les policiers ont également découvert des bannettes au nom de l’entreprise dont il n’est pas salarié. A ce jour, les forces de l’ordre ont enregistré les plaintes de 146 personnes mais elles pourraient être beaucoup plus nombreuses. La police soupçonne le même type de vol dans les départements de l’Essonne et de la Seine-Saint-Denis.