Nord : Un trafiquant termine en prison après un accident avec sa voiture remplie de cannabis

c’est ton destin Le « petit business » d’un trafiquant de drogue a été mis au jour après que ce dernier a eu un accident de la route, le coffre rempli de marchandise

Mikaël Libert
— 
Les gendarmes ont découvert un sac contenant 1,16 kg d’herbe et 800 g de résine de cannabis dans le coffre de la voiture du jeune conducteur (illustration).
Les gendarmes ont découvert un sac contenant 1,16 kg d’herbe et 800 g de résine de cannabis dans le coffre de la voiture du jeune conducteur (illustration). — Sakchai Lalit/AP/SIPA

Qui veut trafiquer bien, ménage sa conduite. Le 16 novembre dernier, les gendarmes sont intervenus pour un accident de la circulation survenu sur la commune de Caudry, près de Cambrai, dans le Nord. Comme cela est d’usage, le conducteur dont la responsabilité est mise en cause dans l’accident a été soumis à un dépistage de l’alcoolémie et des stupéfiants.

Manque de chance pour le jeune automobiliste de 25 ans, le test est ressorti positif au cannabis. Et pas que le test d’ailleurs. En effet, les gendarmes ont perçu une forte odeur de cette même drogue provenant du coffre de la voiture. Après l’avoir ouvert, les militaires ont découvert un sac contenant 1,16 kg d’herbe et 800 g de résine de cannabis. Une quantité largement suffisante pour justifier une perquisition au domicile du jeune homme.

Quatre personnes condamnées

Ce que les gendarmes y ont trouvé n’a pas arrangé les affaires de l’automobiliste. Outre une centaine de grammes de cannabis supplémentaire, ils ont dégoté une balance de précision, un téléphone prépayé et le reçu d’un virement de 10.800 euros en espèces sur un compte bancaire.


La suite de l’enquête mettra au jour un véritable petit trafic et enverra en garde à vue trois autres personnes, deux clients et un « usager revendeur ». L’automobiliste et les trois autres mis en cause sont passés en comparution immédiate, lundi dernier. Les deux clients ont été condamnés à 10 mois de prison dont six avec sursis probatoire. L’usager revendeur a pris un an, dont six mois de sursis probatoire. Le trafiquant accidenté a écopé de 28 mois d’emprisonnement dont 22 ferme.