Gard : Trois personnes accusées d’être à la tête d’un trafic de drogue

STUPEFIANTS Les suspects seront jugés le 5 janvier prochain, à Nîmes

N.B.
Les gendarmes ont saisi des armes, de la drogue et de l'argent liquide.
Les gendarmes ont saisi des armes, de la drogue et de l'argent liquide. — Gendarmerie du Gard

Trois personnes, soupçonnées de se livrer à un trafic de stupéfiants dans le Gard, ont été interpellées le 22 novembre dernier par la brigade de recherches de Vauvert (Gard). Ils ont été placés en garde à vue, a indiqué la gendarmerie sur Facebook, vendredi soir.

En attendant leur jugement devant le tribunal correctionnel de Nîmes, prévu le 5 janvier prochain, deux des suspects ont été placés en détention provisoire, le troisième sous contrôle judiciaire, indiquent les services de la gendarmerie du Gard.

Les perquisitions opérées par les enquêteurs dans le département ont permis de saisir 1.600 grammes d’herbe de cannabis, 10 grammes d’héroïne, 230 grammes de cocaïne, des cachets d’ecstasy et 27.450 euros en liquide. Cinq fusils de chasse non déclarés et trois pistolets airsoft ont également été découverts par les gendarmes.