Rodéos urbains : Dix suspects interpellés en Seine-et-Marne, dont quatre jugés début 2023

DRIFT Différentes mesures ont été prises pour stopper durablement les rodéos

20 Minutes avec agences
Quatre suspects âgés de 19 à 27 ans seront jugés le 2 janvier 2023. Photo d'illustration.
Quatre suspects âgés de 19 à 27 ans seront jugés le 2 janvier 2023. Photo d'illustration. — Thibaut Gagnepain / 20 Minutes

Depuis deux ans, une zone industrielle de Compans (Seine-et-Marne) est devenue le terrain de jeu des adeptes de rodéo automobile. Ce mardi, huit personnes suspectées de faire partie de ces pilotes ont été interpellées dans le cadre d’une enquête du commissariat de Villeparisis, rapporte Le Parisien. Quatre d’entre elles, âgées de 19 à 27 ans, seront jugées le 2 janvier prochain.

Un rond-point ravagé

Si les rodéos étaient répétitifs ces deux dernières années, ils avaient atteint leur paroxysme dans la nuit du 11 novembre, où une centaine de conducteurs avaient ravagé un rond-point avec un engin de manutention. Au total, le préjudice de ces conduites sauvages est estimé à 25.000 euros pour la commune.

En plus des interpellations, deux autres suspects ont été placés en garde à vue jeudi. L’enquête se poursuit et une quinzaine de policiers surveillent désormais la zone tous les week-ends. À long terme, Bruno Angevin, l’adjoint au maire à la sécurité, prévoit d’installer différentes infrastructures pour empêcher la reprise des rodéos. Quatre des suspects interpellés mardi ont été remis en liberté faute de preuves suffisantes.