Toulouse : Sans permis et sous stupéfiants, il double à fond une voiture de police banalisée

La tuile Un automobiliste de 32 ans avait toutes les raisons de rester discret. Mais il a dépassé sur les chapeaux de roues la mauvaise voiture

Hélène Menal
— 
Une patrouille de police à Toulouse. (Illustration).
Une patrouille de police à Toulouse. (Illustration). — Fred Scheiber

Quand on conduit sans permis et sous stupéfiants, le mieux est de rouler tranquillement, en respectant bien le Code de la route. Un homme de 32 ans a fait tout le contraire mercredi soir au centre-ville de Toulouse. Vers 22h30, il s’est engagé « à très vive allure » sur le boulevard de la Marquette, en centre-ville, et a doublé une voiture, terminant la manœuvre par une quasi-queue de poisson. Sauf que la voiture était celle, banalisée, d’un équipage de la brigade anticriminalité effectuant sa patrouille nocturne. Après avoir enclenché le « deux-tons » et le gyro, les policiers ont rattrapé sans difficulté l’automobiliste pressé.

En plus des infractions routières, l’homme est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Son escapade du jeudi soir pourrait avoir de lourdes conséquences.