Finistère : Des bêtes tuées par des attaques de chiens près de Quimper, les éleveurs inquiets

CANIDES Des attaques similaires s’étaient déjà produites quelques semaines auparavant

20 Minutes avec agence
L’une des brebis a été retrouvée égorgée. Illustration.
L’une des brebis a été retrouvée égorgée. Illustration. — Deborah McGrath / Pixabay

Des éleveurs de Landrévarzec, près de Quimper (Finistère), ont perdu plusieurs de leurs bêtes dans une attaque de chiens, dans la nuit du 5 au 6 novembre dernier. Plusieurs événements de ce type se seraient produits ces derniers mois dans le secteur, ce qui inquiète les exploitants, rapporte Le Télégramme ce mercredi.

Aucune preuve matérielle

Au lendemain des faits, les propriétaires de la ferme ont découvert deux brebis mortes, dont l’une qui avait été égorgée, ainsi que deux autres gravement blessées et qui sont décédées quelques jours plus tard. Une trentaine d’autres bêtes du troupeau boitait, a expliqué l’un des éleveurs. « Le véto nous a dit qu’il s’agissait d’une attaque de canidés », a-t-il ajouté.

L’homme a voulu rapporter les faits à la gendarmerie mais il ne disposait d’aucune preuve matérielle de l’attaque. Quelques semaines plus tôt, une voisine lui a confié que trois de ses bêtes avaient été victimes d’attaques similaires. Un autre voisin lui a également fourni une photo sur laquelle deux chiens pourchassent des chevreuils dans le secteur. Les agriculteurs, qui comptent installer des pièges photographiques, espèrent que le problème sera rapidement résolu.