20 Minutes : Actualités et infos en direct
ENQUETEUn père profère des menaces de décapitation dans un collège du Vaucluse

Carpentras : Un parent d’élève profère des menaces de décapitation dans un collège

ENQUETELes policiers ont perquisitionné le domicile du père de famille pour savoir s’il était radicalisé
Un homme a été interpellé dans le Vaucluse pour avoir proféré des menaces au sein d'un collège. Illustration
Un homme a été interpellé dans le Vaucluse pour avoir proféré des menaces au sein d'un collège. Illustration - O. Aballain / 20 Minutes / 20 Minutes
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Un parent d’élève a été interpellé après avoir proféré des menaces de décapitation dans un collège de Carpentras (Vaucluse), lundi. Selon Le Dauphiné Libéré, cet Italien d’une soixantaine d’années devrait être prochainement jugé dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

D’après nos confrères, la justice a estimé que ses mots avaient simplement dépassé sa pensée. Ne parvenant pas à joindre son fils, dont le téléphone avait été confisqué en cours précisément parce qu’il sonnait, le père de famille se serait inquiété.



Le père de famille n’était pas radicalisé

« Je couperai la tête de celui qui reconfisquera le téléphone de mon fils », aurait-il alors crié dans l’enceinte de la cité scolaire Jean-Henri Fabre où il s’est rendu pour récupérer le smartphone. Après avoir perquisitionné son domicile et effectué des recherches à son sujet, les policiers ont conclu que l’homme n’était ni radicalisé ni en cours de radicalisation. Il y a deux ans presque jour pour jour, le professeur d’histoire à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), Samuel Paty, était décapité par un terroriste.

Sujets liés