20 Minutes : Actualités et infos en direct
CriminalitéDes policiers attaqués au mortier lors d’un guet-apens

Sète : Des policiers attaqués au mortier lors d’un guet-apens

CriminalitéAttirés dans le quartier de l’Île de Thau, les policiers de la BAC ont essuyé des tirs de mortier et ont fait usage de leurs lanceurs de balles de défense pour se dégager
Un policier de la BAC (brigade anti-criminalité) . (Illustration)
Un policier de la BAC (brigade anti-criminalité) . (Illustration) - SYSPEO / SIPA
Jérôme Diesnis

Jérôme Diesnis

Des policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) ont été pris pour cible et victimes d’un guet-apens dans le quartier populaire de l’Île de Thau, à Sète, dans l’Hérault. Ils assistaient les sapeurs-pompiers appelés pour éteindre un incendie de container au milieu de la chaussée.

A leur arrivée, les membres de la BAC ont été bloqués par une barricade enflammée érigée sur toute la largeur du boulevard. « C’est alors que plusieurs individus vêtus de noir et cagoulés, ont surgi et agressé nos collègues par des tirs de mortiers dans leur direction », dénonce le syndicat Unité SGP Police FO 34.

Les policiers d’Agde en renfort

« Les violences contre les forces de l’ordre, par des voyous, ne cessent de se multiplier, c’est insupportable, cela ne peut plus continuer de la sorte » estime Fabrice Aebi, représentant départemental du syndicat. Les forces de l’ordre ont fait usage de leurs lanceurs de balles de défense afin de se dégager, avant d’être renforcés par les policiers de la BAC d’Agde.

Le syndicat qui réclame des peines exemplaires, demande par ailleurs des effectifs supplémentaires à Sète.

Sujets liés