Saintes : L’adolescent éjecté d’un manège à la fête foraine a succombé à ses blessures

ENQUETE L’enquête après cet accident de manège « est désormais diligentée du chef d’homicide involontaire par manquement délibéré à une obligation de sécurité ou de prudence »

M.B.
— 
Les opérations d'expertise du manège se poursuivent dans le cadre de l'enquête (illustration).
Les opérations d'expertise du manège se poursuivent dans le cadre de l'enquête (illustration). — Adil Benayache

Le procureur de la République de Saintes (Charente-Maritime) a indiqué mercredi, que l’adolescent de 16 ans victime d’un grave accident de manège, dimanche dernier, est décédé. « Transporté dans un état grave au CHU de Poitiers, il est décédé, ce mercredi, en début d’après-midi des suites de ses blessures » précise Benjamin Alla.

L’enquête, ouverte « dès le jour des faits » et confiée à la brigade de sûreté urbaine du commissariat de Saintes, « est désormais diligentée du chef d’homicide involontaire par manquement délibéré à une obligation de sécurité ou de prudence ». Les auditions de témoins, et les opérations d’expertise technique du manège, se poursuivent.

Ejecté à l’extérieur de la chenille

Dimanche, vers 16 heures, un jeune homme de 16 ans prenait place dans une attraction de type chenille à la fête foraine de Saintes. « Alors que le manège entamait son troisième tour et prenait de la vitesse, le jeune homme s’est retrouvé éjecté à l’extérieur de sa voiture », explique le procureur de la République. Il aurait alors heurté une barrière, et a été grièvement blessé à la tête.

Originaire de Grenoble, la victime était élève à l’école d’enseignement technique de l’armée de l’air de la base aérienne 722. Il était à la fête foraine « avec plusieurs de ses camarades ».