Toulouse : Une passagère interceptée avec 20 kg de cocaïne dans sa valise, un chargement d’une valeur mirobolante

STUPÉFIANT Lundi, une passagère a atterri à l’aéroport Toulouse-Blagnac avec 20 kg de cocaïne dans sa valise. Elle n’a pas passé la douane malgré ses stratagèmes

H.M.
— 
Un contrôle de la douane dans un aéroport. Illustration.
Un contrôle de la douane dans un aéroport. Illustration. — SYSPEO

Elle a eu beau piquer l’étiquette du bagage d’une autre passagère pour passer sa valise incognito, la ruse n’a pas fonctionné. Samuel Vuelta-Simon, le procureur de la République de Toulouse, confirme qu’une voyageuse en provenance de Roissy a été interceptée lundi à l’aéroport de Blagnac avec une énorme cargaison de drogue « probablement en provenance de Guyane ».

Quand les douaniers ont ouvert sa valise, qu’elle prétendait ne pas être la sienne, ils ont découvert 17 pains de cocaïne, soit un peu plus de 20 kg de drogue.

Jusqu’à 1,3 million d’euros à la revente

Selon le parquet, la valeur de ce bagage de luxe sur le marché clandestin est de « 650.000 euros [pour une revente] en gros et de 1,3 million au détail ».

Après trois jours d’enquête qui ont permis de mettre hors de cause une autre passagère – la titulaire de l’étiquette volée – la convoyeuse a été déférée ce jeudi au parquet en vue de sa mise en examen pour « transport de produits stupéfiants et participation à une association de malfaiteurs » par le juge désigné pour instruire ce gros dossier. Le parquet a requis le placement en détention provisoire de la suspecte. Il précise aussi que « l’enquête se poursuit (…) en vue d’identifier les autres auteurs, coauteurs ou complices du trafic et l’ensemble des bénéficiaires ».