Rouen : Une cliente de Quick découvre un rongeur dans son burger

Bon appEtit La chaîne de restauration rapide a publié un communiqué mardi sur son site Internet

20 Minutes avec agence
Quick assure avoir mis en place des contrôles renforcés afin qu'un tel incident ne puisse pas se reproduire. Illustration
Quick assure avoir mis en place des contrôles renforcés afin qu'un tel incident ne puisse pas se reproduire. Illustration — Pexels/Pixabay

Une femme dit avoir trouvé un rongeur dans un burger commandé chez Quick de Rouen Saint-Sever (Seine-Maritime) dimanche via la plateforme Uber. Une découverte peu ragoûtante qu’elle a partagée sur Twitter ; indique Ouest-France. Le message a été partagé près de 6.000 fois et a été repéré par la chaîne de restauration rapide qui a répondu à la cliente mécontente sur le réseau social : « Nous regrettons sincèrement cet incident. »

L’affaire aurait pu en rester là mais Quick a ensuite publié un communiqué officiel mardi sur son site Internet. Le groupe parle d’un « incident totalement exceptionnel » et « inacceptable ».


Les salades pointées du doigt

La chaîne de fast-food explique avoir mené des « investigations approfondies ». Selon elle, le « corps étranger » pourrait provenir des salades vertes. Elles « nous sont livrées déjà lavées, prêtes à l’emploi, en sachets, par l’un de nos fournisseurs ».

Pour que cet incident ne puisse pas se reproduire, Quick indique avoir renforcé ses mesures de contrôle des salades et avoir détruit les lots concernés.

Sur Twitter, la cliente assure avoir déposé plainte.