Toulouse : Une femme enlevée par deux hommes et violée sous la menace d’une arme

JUSTICE Les deux jeunes de 18 et 21 ans avaient abandonné leur victime dans un lieu isolé au sud de Toulouse avant de repartir avec sa voiture. Ils ont été interpellés et mis en examen

B.C.
— 
Opération de la Gendarmerie nationale sur les routes du département. Ici barrage filtrant au niveau de la zone d'activités de Montaudran.20/03/2011 Toulouse
Opération de la Gendarmerie nationale sur les routes du département. Ici barrage filtrant au niveau de la zone d'activités de Montaudran.20/03/2011 Toulouse — Frederic Scheiber

Samedi 24 septembre dernier, une femme d’une trentaine d’années, rentre chez elle en début de soirée, dans le quartier Rangueil, à Toulouse. Deux jeunes hommes surgissent alors et lui intiment de remonter dans sa voiture, dans laquelle ils s’engouffrent à ses côtés. Sous la menace d’une arme, elle est obligée de conduire ces inconnus jusqu’à Vieille-Toulouse, dans un coin isolé rapporte La Dépêche.

Là, l’un de ses deux agresseurs va la violer en la menaçant et la frappant. Ils finiront par repartir avec la voiture de leur victime, la laissant dévêtue et en sang. Elle réussira à prévenir les secours. Une enquête a été rapidement ouverte et confiée aux services de gendarmerie. Grâce à l’ADN, ils ont réussi à identifier l’un d’eux. L’ensemble des forces de l’ordre est alerté et c’est la brigade anticriminalité qui l’interpelle dimanche dans le quartier toulousain d’Empalot. Au volant de la voiture de sa victime, dont il avait changé les plaques.

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Toulouse dans le cadre de cette affaire. Ces deux jeunes de 18 et 21 ans, originaires d’Algérie, ont été déférés mardi devant la justice et mis en examen tous les deux pour extorsion, enlèvement et séquestration, assorti pour l’un d’eux du chef d’accusation de viol. Ils ont été placés en détention provisoire indique une porte-parole du parquet à 20 Minutes.