Nancy : Enfermé dans l’église, il abuse du vin de messe et commet des dégâts

C’est péché ! Un homme a été interpellé en état d’ébriété au sein d’une église. Enfermé dans l’édifice, il a détérioré des portes pour accéder à la sacristie et pour y consommer de l’alcool

T.G.
L'église Saint-Pierre de Nancy, où l'homme s'est retrouvé enfermé.
L'église Saint-Pierre de Nancy, où l'homme s'est retrouvé enfermé. — Wikicommons

Dimanche, jour du seigneur… et parfois de quelques abus. Un homme habitant Nancy a réussi à lier les deux, ce 2 octobre dernier. Que ce soit par sa propre volonté ou non, il s’est en tout cas retrouvé enfermé à l’intérieur d’une église en début de soirée, rapporte L’Est Républicain.

La suite ? Le vingtenaire a détérioré deux portes en bois pour accéder à la sacristie où il s’est régalé de vin de messe et d’une bouteille de crémant restée là, avant d’alerter des passants à travers un grillage et d’être libéré par la police municipale. Placé en garde à vue, l’individu a été contrôlé en état d’ébriété. Il avait toutefois eu le temps de faire quelques réserves puisque plusieurs bouteilles du même vin de messe ont été trouvées sur lui.

L’homme a accepté les 60 heures de travail d’intérêt général (TIG) proposées.