Grenoble : Une fusillade éclate devant un bar, un suspect blessé lors d’une course-poursuite

VIOLENCE Samedi matin, quatre individus ont ouvert le feu sur un bar du quartier de Saint-Bruno avant d’engager une course-poursuite avec la police

C.G. avec AFP
Samedi matin, quatre individus ont ouvert le feu sur un bar du quartier de Saint-Bruno.
Samedi matin, quatre individus ont ouvert le feu sur un bar du quartier de Saint-Bruno. — ALLILI MOURAD

Une fusillade a éclaté samedi matin à Grenoble. « Quatre individus circulant dans un véhicule Audi s’en sont pris à un bar du quartier de Saint-Bruno en tirant devant l’établissement », indique le procureur de Grenoble Eric Vaillant dans un communiqué. Les malfrats se sont ensuite enfuis à bord de leur voiture, qui était volée, engageant une course-poursuite avec les policiers jusqu’au quartier de l’Arlequin où ils se sont immobilisés.

Les suspects ont alors pris la fuite « mais l’un d’entre eux se serait à un moment donné retourné contre les policiers qui le poursuivait » et les « aurait visés avec sa kalachnikov », poursuit le procureur. « Les policiers auraient alors tiré sur lui à trois reprises, le blessant à l’épaule ».

Le suspect a été transféré à l’hôpital et son pronostic vital n’est pas engagé. « Il serait né en 1988 et très connu de la justice notamment pour vols, recels et détention de stupéfiants », précise le communiqué.

Deux enquêtes ouvertes, dont l’une par l’IGPN

Deux enquêtes ont par la suite été ouvertes. La première sous l’égide de la police judiciaire de Grenoble pour « tentatives d’assassinat en bande organisée » à l’encontre des auteurs de la fusillade du bar ainsi que pour « tentative de meurtres sur personnes dépositaires de l’autorité publique » à l’encontre de l’individu à la kalachnikov.

La deuxième enquête a été confiée à l’IGPN de Lyon et porte sur « les violences commises par les policiers avec leurs armes de service à l’encontre du blessé », indique Eric Vaillant.