Val-d'Oise : Le meurtre d’un gynécologue enfin élucidé 12 ans après les faits ?

ENQUETE C’est une révélation de l’ex-femme du suspect qui a relancé l’enquête

20 Minutes avec agence
Un policier (illustration).
Un policier (illustration). — E. Frisullo / 20 Minutes

Un gynécologue de 61 ans avait été retrouvé en état de mort cérébrale sur le parking de sa clinique, à Cormeilles-en-Parisis (Val-d’Oise) le soir du 1er juillet 2010. Douze ans après, un ingénieur en informatique d’une quarantaine d’années a été mis en examen ; rapporte Le Parisien. Il est suspecté d’avoir violenté le praticien et entraîné sa mort.

Son ex-femme l’aurait dénoncé

La première enquête avait mené à un classement sans suite. Mais une dénonciation de l’ex-femme du suspect a relancé la procédure cet été. Cette dernière a d’abord révélé qu’elle avait, quelques semaines avant la mort du gynécologue, confié à son ex-mari avoir été examinée sans gants. Elle a ensuite confié qu’une amie qui habitait chez eux à l’époque lui avait confié que son ex-compagnon avait admis avoir frappé un homme le soir des faits et l’avoir laissé inconscient.

L’homme a finalement été placé en garde à vue ce mardi et aurait reconnu les faits, assurant qu’il s’agissait d’un accident. Il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.