Alpes-Maritimes : Un lycéen retrouvé mort au petit matin dans la cour de son établissement

DECES Le corps d’un adolescent de 15 ans a été découvert sans vie dans la cour du Centre International de Valbonne, et où il était inscrit en classe de Seconde. Le parquet de Grasse évoque une « chute » et précise « qu’aucune hypothèse n’est écartée »

Fabien Binacchi
— 
L'entrée du Centre international de Valbonne qui regroupe un collège, un lycée et des classes préparatoires, près d'Antibes
L'entrée du Centre international de Valbonne qui regroupe un collège, un lycée et des classes préparatoires, près d'Antibes — Google Maps

Le corps d’un lycéen de 15 ans a été retrouvé sans vie, tôt ce jeudi matin, dans la cour, au pied d’un bâtiment du Centre international de Valbonne, un établissement public qui regroupe un collège, un lycée et des classes préparatoires près d’Antibes (Alpes-Maritimes) et où il était inscrit en classe de Seconde.

Ce sont des personnels du service de la restauration qui ont lancé l’alerte vers 6h15 du matin. D’après des sources concordantes, le lycéen portait un sac rempli de bombes de peinture. Et selon les premiers éléments d’investigation, « le décès serait dû à une chute d’une vingtaine de mètres », indique le parquet de Grasse, avant de préciser : « à ce stade, aucune hypothèse quant aux circonstances de la mort de cet adolescent n’est écartée ». Une autopsie est programmée lundi et la brigade de recherche de Cannes est saisie d’une enquête en « recherche des causes de la mort ».

Un accompagnement psychologique lancé

Renaud Muselier, le président de la région Paca, collectivité compétente dans les lycées, a précisé qu’une « cellule psychologique se [mettait] en place pour accompagner le mieux possible les élèves et les équipes éducatives dans ce drame ».

En novembre 2020, le Centre international de Valbonne avait déjà été secoué par la mort d’un étudiant d’une vingtaine d’années, dont le corps avait également été retrouvé dans l’enceinte de l’établissement. La thèse du suicide avait alors été privilégiée.