Quimper : Trois personnes écrouées après l’interception d’un go fast

DROGUE Près de 115 kg de résine de cannabis ont été saisis par les gendarmes

J.G. avec AFP
Environ 115 kilos de résine de cannabis ont été saisis par les gendarmes.
Environ 115 kilos de résine de cannabis ont été saisis par les gendarmes. — Sebastien Ortola

Bonne pioche pour les gendarmes qui ont saisi cette semaine 115 kg de résine de cannabis en interceptant un go fast. L’opération a été déclenchée dans la nuit de mercredi avec le concours du GIGN. Elle visait à intercepter « un convoi de deux véhicules » revenant du sud de l’Espagne et remontant la façade atlantique en traversant les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime, indique ce dimanche la Gendarmerie nationale dans un communiqué.

Deux hommes « très défavorablement connus » ont été arrêtés et « près de 115 kg de résine de cannabis » ont été saisis à l’intérieur du véhicule porteur, selon la gendarmerie. « Une femme appartenant à ce même réseau » a aussi été arrêtée à son domicile à Quimperlé (Finistère), précise-t-on de même source.

Des armes et des munitions saisies

« Des éléments matérialisant la tenue du trafic (de la cocaïne, de la résine de cannabis et de l’herbe de cannabis), ainsi que des objets de valeur » ont été saisis lors de cette perquisition. « Deux armes de poing et plusieurs centaines de munitions », de la résine de cannabis ont également été découverts dans un véhicule perquisitionné, ajoute la gendarmerie.


Placés en garde à vue, les trois individus ont été présentés samedi au parquet de Quimper en vue de l’ouverture d’une information judiciaire pour « trafic de stupéfiants, importation de stupéfiants, participation à une association de malfaiteurs, détention d’armes et de munitions de catégorie B. » Présentés à un juge, ils ont tous les trois été placés en détention provisoire.