Montpellier : Grand excès de vitesse, protoxyde d’azote, refus d’obtempérer et ivresse au volant

CUMUL L’automobiliste âgé de 18 ans a multiplié les infractions. Il est convoqué en novembre au tribunal judiciaire

Jérôme Diesnis
Un contrôle de police avec une brigade CRS.
Un contrôle de police avec une brigade CRS. — SERGE POUZET/SIPA

Un automobiliste a cumulé les infractions à Lattes, une commune de la métropole de Montpellier. Des CRS à moto l’ont repéré alors qui roulait à 163 km/h au volant d’une BMW au lieu des 90 km/h, avant de le prendre en chasse.

Le conducteur a refusé de s’arrêter, pendant que le passager jetait par la fenêtre des bombonnes de protoxyde d’azote. Le véhicule a finalement été stoppé. Le conducteur, âgé de 18 ans, a expliqué au policier ne pas s’être aperçu qu’il était suivi.

Voiture immatriculée en Pologne

À l’éthylomètre, son taux d’alcool atteignait 0,63 Mg par litre d’air expiré (soit 1,26 g dans le sang). D’autres bombonnes de protoxyde d’azote ont été découvertes dans le véhicule, immatriculé en Pologne.

En garde à vue, il a expliqué avoir emprunté la BMW à une connaissance. Le parquet a décidé de le remettre sous contrôle judiciaire en vue de son procès pour refus d’obtempérer aggravé. Il sera convoqué en novembre devant le tribunal judiciaire.