Nîmes : A la feria, 165 conducteurs sous l’emprise de l’alcool (et 11 sous stupéfiants)

Contrôles Les gendarmes étaient fortement mobilisés, dans la capitale du Gard

N.B.
Un gendarme (Illustration)
Un gendarme (Illustration) — BENAYACHE ADIL/SIPA

L’alcool coule à flots, dans les ferias. Celle de Nîmes (Gard) n’échappe pas à la tradition. Les gendarmes, fortement mobilisés à l’occasion de la feria des Vendanges, ont compté pas moins de 165 conducteurs sous l’emprise de l’alcool, le week-end dernier, sur quelque 3.300 véhicules contrôlés aux sorties de la ville.

Parmi eux, les gendarmes précisent notamment qu’une dame de 74 ans a abusé de champagne, et a eu des résultats surprenants en soufflant dans le ballon.

Aucune victime

Les gendarmes dénombrent, par ailleurs, 11 conduites sous l’emprise de stupéfiants. Au total, les militaires ont retiré 80 permis de conduire.

La gendarmerie du Gard se réjouit toutefois « qu’aucun tué n’a endeuillé les routes du Gard en sortant de la feria ». « Ce résultat justifie bien l’engagement des militaires de l’escadron de Sécurité routière et des cinq compagnies du Gard, celui de nos réservistes, du groupe d’intervention cynophile » et « les opérateurs du centre opérationnel ».