Nord : Twitter s’insurge après la mort d’une jeune cycliste écrasée par un camion

ACCIDENT Une jeune femme de 20 ans est morte, jeudi, écrasée par un poids lourd alors qu’elle circulait dans une rue réputée pour sa dangerosité pour les cyclistes

Mikaël Libert
— 
Une jeune cycliste est morte écrasée par un camion à Loos, près de Lille (illustration).
Une jeune cycliste est morte écrasée par un camion à Loos, près de Lille (illustration). — M.Libert/20 Minutes
  • Une cycliste de 20 ans est morte, écrasée par un camion, alors qu’elle circulait sur une piste cyclable.
  • Cet axe, réaménagé il y a peu de temps, est néanmoins réputé pour sa dangerosité pour les vélos.
  • De nombreux internautes s’insurgent et réclament des pistes cyclables sécurisées.

Jeudi, en fin d’après midi, une jeune femme à vélo a trouvé la mort alors qu’elle circulait sur une piste cyclable sur la commune de Loos, près de Lille, dans le Nord. Un drame qui scandalise la communauté des cyclistes sur les réseaux sociaux, d’autant plus que la dangerosité de tels aménagements avait déjà été dénoncée.

Les circonstances exactes de l’accident devront être définies par l’enquête qui a été ouverte après le drame. Selon les premiers éléments dont nous disposons, la jeune femme de 20 ans se trouvait à vélo sur la piste cyclable lorsqu’elle a fait un écart pour éviter une portière de véhicule qui venait de s’ouvrir. Elle a chuté sur la chaussée, sous un poids lourd, lequel a poursuivi sa route, traînant sous ses roues la cycliste sur une cinquantaine de mètres. Le chauffeur n’a pas entendu les cris des témoins lui demandant de s’arrêter raconte l’un d’eux à 20 Minutes. Selon les pompiers, la jeune femme est morte sur place.

« L’infrastructure de cette route est une honte »

Un drame qui n’est pas le premier du genre et qui scandalise les cyclistes, lesquels dénoncent des infrastructures inadaptées. « Les Lillois paient de leurs vies à cause de vos infrastructures », dénonce Aude sur Twitter. « L’infrastructure de cette route est une honte, surtout qu’elle a été refaite à neuf en la rendant encore plus dangereuse », renchérit Samyleiev. « Cette rue n’est pas assez large pour des camions et une piste cyclable », constate Sébastien.



Tous sont d’accord sur un point : ces « marquages cyclistes » entre la chaussée et les places de stationnement sont une hérésie. « De la peinture ne suffira jamais » , s’emporte Barda, réclamant de véritables « pistes cyclables sécurisées ». « J’ai tellement la rage ! Les bandes cyclables le long des stationnements sont criminelles. Ce genre d’aménagement n’a plus lieu d’être ! », fulmine Enroueslibres. « Cette mort est due à l’incompétence de ⁦la ville de Loos et de la ⁦MEL qui ont retenu un aménagement de voirie déplorable qui ne protège pas les vélos », accuse l’ancienne élue écologiste Myriam Cau.