Hérault : Le médecin-chef des sapeurs-pompiers visé par une enquête pour agression sexuelle

ENQUETE « L’intéressé fait l’objet d’un arrêté de suspension de fonction à titre conservatoire », a précisé dans un communiqué le Sdis de l’Hérault

20 Minutes avec AFP
Un camion des pompiers (illustration).
Un camion des pompiers (illustration). — C.Delabroy/20 Minutes

Le médecin-chef des sapeurs-pompiers de l’Hérault a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour des « faits pouvant être qualifiés d’agression sexuelle » et suspendu à titre conservatoire, a indiqué mercredi le Service départemental d’Incendie et de Secours (Sdis).

« L’intéressé fait l’objet d’un arrêté de suspension de fonction à titre conservatoire, le temps de la procédure judiciaire, comme il est d’usage dans ce type d’affaire », a précisé dans un communiqué le Sdis de l’Hérault.

« Les autorités départementales, si les faits sont avérés, seront de la plus grande fermeté, même si à ce stade le Sdis-34 reste attaché au principe de la présomption d’innocence », poursuit le texte.

Des victimes dans son entourage professionnel

Les victimes, au moins deux, seraient des personnes de son entourage professionnel. « Disposés à la tolérance zéro sur des comportements incompatibles avec l’exercice de nos missions, le président (du département) Kléber Mesquida, et le contrôleur général (des sapeurs-pompiers) Eric Flores apportent leur soutien aux victimes potentielles », indique également le communiqué du Sdis.

Sollicité par l’AFP, le parquet de Montpellier n’a pas répondu dans l’immédiat.