Perpignan : Ses parents lui refusent de l’argent pour se rendre en maisons closes, il dégrade des centaines de véhicules

FRUSTRATION Ses parents refusant de lui verser sa pension d’adulte handicapé qu’il souhaitait dépenser dans les maisons closes de la Jonquera, il aurait évacué sa frustration en détériorant 350 véhicules depuis dix-huit mois

Jérôme Diesnis
— 
L'homme est suspecté d'avoir vandalisé 350 véhicules par frustration depuis janvier 2021 (illustration).
L'homme est suspecté d'avoir vandalisé 350 véhicules par frustration depuis janvier 2021 (illustration). — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Un homme de 27 ans a été appréhendé par les policiers du groupe d’atteinte aux biens de Perpignan à son domicile de Perpignan. Il est soupçonné d’avoir vandalisé environ 350 véhicules depuis janvier 2021. Lors de son interpellation, il aurait reconnu les faits et avancé une explication qui a laissé les enquêteurs circonspects.

Bénéficiaire de l’allocation adulte handicapé, il n’aurait pas pu profiter de la jouissance. Ses parents auraient en effet décidé de ne pas lui verser sa pension qu’il souhaitait dépenser dans des maisons closes de la Jonquera, à la frontière espagnole.

Pénalement responsable

Reconnu responsable de ses actes, il a été présenté au magistrat et sera convoqué ultérieurement devant le tribunal correctionnel de la préfecture des Pyrénées-Orientales..