Loiret : La nouvelle méthode utilisée par des voleurs d’essence a le vent en poupe

RUSE La technique fonctionne dans les plus anciennes des stations-service

20 Minutes avec agence
Les voleurs commencent par faire un achat de quelques euros à une pompe. Photo d'illustration.
Les voleurs commencent par faire un achat de quelques euros à une pompe. Photo d'illustration. — G. VARELA /20 MINUTES

La flambée des prix du carburant donne des idées à certains pour dérober de grosses quantités d’essence ou de gasoil. A Puiseaux (Loiret), ce sont 1.000 litres de carburant qui ont été dérobés en quelques minutes le 22 août dernier dans une station-service de supermarché, rapporte France 3 Centre-Val-de-Loire. Les suspects interpellés ont confessé leur méthode aux gendarmes.

Les voleurs se présentent d’abord à une première pompe pour y effectuer un petit achat par carte bancaire, aux alentours de 5 euros. Pour peu que la station-service ne soit pas moderne, la pompe voisine se déclenche aussi. Les malfrats n’ont plus qu’à y remplir des jerricans sans rien payer. Cette nouvelle technique est en train de se populariser auprès des malfaiteurs.

Un tarif défiant toute concurrence

Une fois qu’ils ont récolté suffisamment de carburant, ils le revendent à un euro le litre, un tarif très avantageux alimentant un véritable marché noir. Les trois voleurs avaient appliqué le même stratagème dans une autre station-service.