20 Minutes : Actualités et infos en direct
ACCIDENTAprès la mort de deux ados à trottinette à Lyon, un suspect en garde à vue

Mort de deux ados à trottinette à Lyon : L’ambulancier qui les a percutés placé en garde à vue

ACCIDENTUne enquête pour homicide involontaire a été ouverte. La collision, dans laquelle est impliquée une ambulance, semble avoir eu lieu dans un couloir de bus
Le 28 février, lors d'un contrôle de police menée à Lyon, où a été instaurée la circulation différenciée.
Le 28 février, lors d'un contrôle de police menée à Lyon, où a été instaurée la circulation différenciée.  - E. Frisullo / 20 Minutes
F.B.

L'essentiel

  • Les deux victimes étaient âgées de 15 et 17 ans.
  • Elles circulaient sur la même trottinette au moment du drame.
  • Le conducteur de l’ambulance aurait commis de nombreuses infractions routières ces dernières années, selon Le Progrès.

L’émotion est encore vive ce mardi à Lyon, au lendemain de l’accident mortel dont ont été victimes deux mineurs circulant à trottinette, quai Maréchal-Joffre. Les deux adolescents, âgés de 15 et 17 ans, ont trouvé la mort en étant percutés par une ambulance privée sur un couloir de bus également ouvert aux deux-roues. Les deux jeunes se trouvaient sur la même trottinette.

Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte par le parquet de Lyon et confiée à la police nationale. L’ambulancier, très choqué, a été placé en garde à vue pour y être entendu.

L’ambulancier était coutumier des infractions routières

Les enquêteurs s’intéressent notamment au passé du conducteur qui, il y a trois ans, avait vu son permis de conduire invalidé après avoir perdu tous ses points. Agé de 36 ans, l’homme avait, depuis, commis plusieurs autres infractions routières, selon le parquet de Lyon, confirmant une information du Progrès. Son nouveau permis ne comportait ainsi plus que deux points sur huit.

La police cherche à comprendre ce qui a pu se passer exactement quai Maréchal-Joffre vers 18h20. Les circonstances de la collision demeurent, pour l’heure, imprécises.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Le maire de Lyon, Grégory Doucet (EELV), a adressé ses « condoléances » aux familles des victimes. « La sécurité routière est l’une de nos priorités », a-t-il ajouté, évoquant également d’éventuelles « nouvelles mesures » à l’issue de l’enquête.

Sujets liés