Aisne : La police maîtrise un homme qui tirait des coups de feu à Saint-Quentin

VIOLENCE Grièvement blessé, l’individu aurait crié « Allahou Akbar » avant de tirer

20 Minutes avec AFP
— 
Police nationale (illustration)
Police nationale (illustration) — © Mathieu Pattier/SIPA

Moment de panique ce jeudi matin à Saint-Quentin (Aisne) où un homme armé qui tirait des coups de feu en plein centre de la ville a été grièvement blessé lors son interpellation par la police, a-t-on appris auprès du parquet. Des témoins ont appelé les forces de l’ordre à l’aube pour signaler des coups de feu tirés par un homme seul, armé d’un fusil de chasse, sans cible identifiable selon les premiers éléments.

L’homme, âgé d’une quarantaine d’années et qui n’était pas connu de la justice ni des services de renseignements selon les premières recherches, aurait crié « Allahou Akbar » au moment de tirer, a indiqué la police judiciaire, chargée de l’enquête.

Le pronostic vital engagé

La piste terroriste « n’est pas exclue, mais elle n’est pas privilégiée en l’état des choses », a néanmoins précisé le parquet. Lors de l’intervention des policiers, l’homme a tiré en leur direction sans les atteindre.

Ces derniers ont riposté en tirant à trois reprises, blessant le tireur, a indiqué une source policière. L’homme, dont le pronostic vital est engagé, a été hospitalisé en urgence, et transféré à l’hôpital d’Amiens (Somme), a précisé le parquet.