Val-de-Marne : Trois hommes seront jugés après l’attaque du commissariat de Vitry-sur-Seine

PROCES Trois hommes âgés entre 20 et 32 ans seront jugés ce jeudi suite à l’attaque du commissariat de Vitry-sur-Seine dans la nuit du 30 juillet au 1er août

Imane Al Adlouni
— 
Un commissariat de police. (Illustration)
Un commissariat de police. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

Trois hommes âgés entre 20 et 32 ans seront jugés ce jeudi, soupçonnés d’avoir participé à l’attaque du commissariat de Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, aux tirs de mortiers et de cocktails Molotov en début août, a indiqué mercredi le parquet de Créteil.

Dans la nuit du dimanche 31 juillet au 1er août, plusieurs personnes avaient jeté des cocktails Molotov dans la cour du commissariat de Vitry-sur-Seine où des policiers étaient présents. D’autres avaient tiré une quinzaine de mortiers d’artifice contre le commissariat. Des affrontements ont eu lieu dans les rues alentour, donnant une situation comparable à un « véritable guet-apens », d’après le parquet de Créteil.

Attaque « orchestrée » sur Snapchat

La Direction de la sûreté territoriale du Val-de-Marne, en charge de l’enquête, s’est basée notamment sur l’analyse de la téléphonie et des réseaux sociaux pour retrouver les auteurs. Les échanges de messages sur plusieurs groupes de discussion, notamment sur l’application Snapchat, ont démontré que « l’attaque des agents de police avait été orchestrée par un groupe d’individus », confirme le parquet. En outre, l’analyse des scellés a permis d’isoler sur un mortier et sur un  cocktail Molotov des traces ADN.