Pyrénées : Le corps d'une randonneuse retrouvé plus de neuf mois après sa disparition

ENQUETE Le corps de la randonneuse Anne-Cécile Hondeville, une Béarnaise de 50 ans, aurait été retrouvé sur le versant espagnol des Pyrénéées lundi, plus de neuf mois après sa disparition

M.B.
— 
Un membre d'un peloton de gendarmerie de haute-montagne (illustration).
Un membre d'un peloton de gendarmerie de haute-montagne (illustration). — SYSPEO/SIPA

Elle était portée disparue depuis le 24 octobre 2021. Le corps de la randonneuse Anne-Cécile Hondeville, une Béarnaise de 50 ans, a été retrouvé dans les Pyrénées lundi, sur le versant espagnol, a annoncé sa famille sur les réseaux sociaux​.


« Elle a vraisemblablement fait une mauvaise chute entre la brèche des ciseaux et l’abri Michaud en longeant, côté espagnol, la ligne de crête menant au Balaïtous » précise son ex-compagne Valérie Hondeville, qui ajoute que « nous allons enfin pouvoir mettre un terme à nos interrogations, nos angoisses et lui dire adieu. » « Une certaine prudence est encore à observer » tempère cependant dans les colonnes de La Dépêchedu Midi le commandant de la brigade de gendarmerie de Cauterets qui dirige l'enquête, même s'il confirme qu'un corps sans vie et des effets personnels appartenant à Anne-Cécile Hondeville ont été découverts.

Grâce à un randonneur

C’est un randonneur qui a donné l’alerte, après avoir découvert une de ses chaussures. « Avec ces nouvelles informations le PGHM (Peloton de gendarmerie de Haute-Montagne) et la Guardia Civil ont poussé activement les recherches sur une zone bien ciblée et l’ont découverte. »

France Bleu Béarn rappelle que la famille d’Anne-Cécile Hondeville avait relancé en juin dernier un appel sur les réseaux sociaux, pour demander aux marcheurs d’être vigilants.