Gironde : Un homme mis en examen après un incendie mortel

INCENDIE Une enquête judiciaire a été lancée pour « destruction volontaire de biens par incendie ayant entraîné la mort »

Imane Al Adlouni
Illustration d'un gendarme.
Illustration d'un gendarme. — Allili Mourad / SIPA

Ce dimanche, le parquet de Bordeaux a ouvert une information judiciaire pour « destruction volontaire de biens par incendies ayant entraîné la mort », après l’incendie d’une maison aux Eglisottes-et-Chalaures, à 70 km au nord de Bordeaux, lors duquel vendredi dernier un homme de 59 ans est décédé.

Le soir même des faits, un homme de 35 ans, membre de la famille, a été interpellé et mis en garde à vue, puis présenté au juge d’instruction et mis en examen. Un juge des libertés et de la détention décidait dimanche soir d’une éventuelle incarcération, rapporte le quotidien régional le Sud Ouest.

Un juge nommé ce lundi

D’après les gendarmes, le jeune homme aurait reconnu avoir mis feu à un drap mais en aucun cas n’avoir voulu attenter à la vie de la victime qui se trouvait à l’étage, souffrant de problèmes de mobilité. Il aurait essayé de le faire descendre, en vain à cause de la rapidité des flammes.

Un juge d’instruction se saisira de l’affaire. Ce lundi, une autopsie devrait avoir lieu.